L'équipe de tournage

Né à Argenteuil, Artin Dilukeba est un touche à tout : chroniqueur dans la presse indépendante, photographe et réalisateur. Il fait des études de création audiovisuelle et de réalisation sans négliger pour autant son goût de la littérature. Il publie son premier roman en 2013, « Si vous logez chez les chauves-souris, dormez comme elles » (Les 3 génies éditions) suivi du livre jeunesse «  Kuly le moustique » ( Mustang Éditions) en 2014. Il vit en région parisienne.

 

Artin me bluffe. Il est jeune mais à la vivacité d’esprit d’un type qui a un vrai vécu. Il compose. Il crée. C’est un instinctif qui sait pertinemment ce qu’il veut. Du talent, beaucoup, de talent mais une réelle capacité d’écoute. Pour un vieil entêté comme je peux l’être, c’est du bonheur. Sans flagornerie. Il n’est pas le renard de  La Fontaine qui use de verbiage pour arriver à ses fins, non il a simplement envie de participer au dessein de son interlocuteur. Il écoute mon projet et va en faire son projet. Sans le dénaturer mais en apportant sa touche personnelle.

 

Ce gamin a un vrai beau parcours à réaliser. Et puis il aime les gens, le contact. Son sourire charmeur, sa gentillesse, son humour, sa capacité de fédérer, d’entrainer les gens vont faire de lui un homme brillant à qui on confiera de belles histoires à raconter, de jolis sujets à réaliser. Il est très actif tout univers confondu. Je ne serais pas surpris qu’il fasse un carton dans les années à venir. Mieux je lui souhaite. Et le remercie d’avoir participé avec tant d’entrain à mon aventure !...

Christophe Delessart

Artin Dilukeba Réalisateur

Rajo est passionné depuis de nombreuses années par le domaine de l'audiovisuel, notamment par le cinéma et les séries télévisées. Après une licence de cinéma à l'université de Strasbourg, il entreprend un cursus d'écriture à l'EICAR dans le but de créer, de (co) écrire et de réaliser divers projets. C'est dans ce contexte qu'il rencontre les membres de l'équipe de tournage de la bande annonce de Valjean. Projets en cours: co-création d'un shortcom et des courts métrages.

 

Je rencontre Rajo, Grégoire et Swan un vendredi matin au pied du studio à Aubervilliers. Ils viennent apporter leur concours au déchargement du véhicule contenant les accessoires et meubles indispensables au tournage. Soit ils m’ont pris pour une star soit pour un type fragile du dos. Ils s’empressent à ôter le matos de la voiture. Ils sont motivés. J’aime ça. Chaleureux et bienveillants. Généreux et disponibles. Ca va le faire comme l’on dit…

Christophe Delessart

Rajo Ramahefarivo  Chef électro

Passionné de musique et de cinéma depuis des années, Grégoire  décide après le bac, surement par "sécurité", de se tourner vers des études de commerce international.

Après 3 années, voyant que l'on ne pouvait aller à l'encontre de ses passions, il se réoriente vers des études de cinéma en spécialisation réalisation. Probablement la meilleure décision qu’il ait prise !

L’instant d’après nous sommes dans le studio. Le décor est déjà quasi installé. Je découvre les rails du travelling, des cables jonchant un sol imparfait, d’énormes projos et face à ces mastodontes, presque oubliées, swinguant gaiment, des bougies placées sur les étagères d’une robuste armoire. Ca c’est l’idée de Grégoire. C’est son truc les bougies. Il la voit parfaitement la lumière. Il m’expose la première prise. Gros plan sur les yeux du vieil ours en pure phase de sociabilisation… 

Christophe Delessart

Grégoire Bensimon Chef opérateur

Thomas est étudiant à l’Eicar en section réalisation. Il réalise quelques court-métrages, dont les thèmes s’orientent plutôt vers les thrillers,  les drames  et les films d’horreur. Il souhaite devenir réalisateur et compositeur, la musique étant aussi l’une de ses grandes passions.

 

Thomas est arrivé dans ce bar avec Artin. Une fois c’est Thomas, l’autre fois c’est Edouard. Je me méfie au premier contact. Est-ce une sorte de Docteur Jekyll et Mister Hyde ? Non. Il a deux identités ce garçon mais les deux sont chouettes. C’est lui qui va monter le film. C’est son truc. Ca et la musique classique aussi. Il connaît Chopin. On va gagner du temps. Quand il entend Artin parler du projet, il voit tout de suite ce qu’il veut en faire. Il sait. Quand je le revois, après le premier montage, il a l’œil qui pétille. Le sale gosse généreux qui a fait un mauvais coup et qui jubile. Il est content du résultat. Fier. Mais il y a autre chose. Il attend que je le découvre. Il me parle de faux raccords et de trucs techniques. Il s’impatiente un peu. Poliment. Et puis c’est le déclic. Au troisième visionnage, je comprends. Dans le plan de l’éclair, le projecteur était côté gauche dans mon souvenir, côté cour pour un théâtreux. Il a retourné le plan. Pour éviter ce fameux faux-raccord. Je le laisse savourer sa petite victoire. Il me plaît bien lui aussi…

Christophe Delessart

Thomas (Edouard) Flandrin Technicien monteur

Le bac en poche et  malgré les contraintes des métiers artistiques, Swan décide de travailler dans  l’ingénierie du son et la création musicale, ses deux passions depuis toujours. Il intègre l’Eicar pour étudier la réalisation sonore, y rencontre Tristan et se retrouve sur le projet Valjean, auquel il croît profondément et veut y mettre sa petite touche perso.

 

Swan se démène avec sa perche, attentif à ce que le vieil acteur qui parle un français bizarre soit le plus serein possible. Il s’efface. Absolue discrétion pour un travail ingrat, épuisant mais combien passionnant quand on est à la recherche de la perfection. Clap. Moteur. Ca tourne…

Encore merci à vous tous !...

 

Christophe Delessart

Swan Michel-Tersier Perchman

Jason est né en 1982. Influencé par l’animation japonaise, il se dirige très tôt vers le dessin et suit des études d’art graphiques, puis de communication visuelle. A 23 ans il commence une carrière d’illustrateur pour divers magazines et s’initie à la photogravure, avant d’entreprendre la création de son premier manga, Ekeko, qui lui vaudra le prix SFR Jeunes Talents. 

 

Je n’ai pas rencontré Jason. Le grand-frère d’Artin. Trop discret. Trop secret. Qu’importe, ce que je sais de  lui c’est que spontanément il a adhéré au projet et a produit le story-board de cette bande annonce avec infiniment de talent. En donnant même à Valjean un petit côté manga surprenant en première lecture mais tellement vivifiant dès la seconde. Et cela fera un atout supplémentaire quand on représentera Valjean à Tokyo… Je plaisante Jason !  Au bonheur de te connaître maintenant…

Christophe Delessart

Jason Dilukeba Dessinateur - Illustrateur