Christophe Delessart

Christophe Delessart est né un 26 février, un hasard (?), il y a longtemps dans une sombre forêt de l’Aisne, département méconnu du nord de la France qui a tout de même élevé en son sein Molière et La Fontaine. Très tôt il se passionne pour l’écriture et la comédie. En 1982, il crée en province sa première troupe, L’Araignée Morgane, qu’il dirige de 1982 à 1987. Il écrit et joue ses premières pièces puis quitte cette équipe et imagine ses premiers textes solos, dont la première version de son adaptation des Misérables, la passion selon Valjean.

 

Dès la fin de l’année 1987, il se produit sur différentes scènes de cabarets lillois comme Les dessous de Louise avant de gagner Paris et de s’essayer dans des lieux comme Le pied de la butte, le Pénitencier mais surtout le Tintamarre les fameux samedis libres.

 

De 1989 à 2005, il crée à Paris (Cave du Cloître, Bec Fin) six monologues (dont C’est chiant une vieille la nuit,

Le cercle des Paulettes disparues, La force de l’âge).

 

En 2012, c’est l’heure d’un duo romantique : Autopsie des contes de Fées ; en 2014, il crée Médecine d’ours, comédie gorgée d’humanité à Paris et Avignon.