Judith Woolcott

Le deal que nous avions avec Perrine, c'était de valider sa traduction de Valjean avec une personne dont l'anglais était la langue maternelle.

 

La vie est capable de jolis présents. Je lui remercie d'avoir mis sur ma route le charme so british de cette irlandaise de coeur et londonienne d'esprit dont le talent sublime la discrétion, dont la bienveillance naturelle irradie . James Bond eût rêvé d'elle en Miss Moneypeynny : généreuse, précise, efficace et non complaisante. Elle a su à sa manière, dynamiser certains passages, donner parfois une sonorité moderne à ce verbe finalement intemporel. Se prêter au jeu. Intégrer de plein pied, avec l'énergie de la femme qui marche ( ça c'est pour vous Maître ! ) , toute cette équipe de Valjean.

Ravi de vous compter parmi nous, ma chère Judith !

See you soon....

Christophe Delessart

© 2016 Design web et Crédit photos : Laetitia Piccarreta