Christelle Favereaux

  

La première rencontre, c’est lors d’un filage de Valjean en juin 2016. Sous les toits du Cent, siège d’une association hébergeant des artistes de tous poils, de tout univers. Je donne une première représentation du texte mais dans des conditions spartiates. Elle se sauve très vite. L’eau vive. Elle dit avoir apprécié. L’ours qui sommeille en moi s’interroge. N’ai-je point été capable de la retenir ? Je la revois quelque temps plus tard avec Elsa, à la terrasse d’un troquet. Ce qui frappe chez Christelle, c’est son empathie, sa capacité à aimer les gens, à chercher à les comprendre. L’instant d’après, si tout va bien elle éclate d’un rire qui comme dit Renaud lézarderait volontiers les murs. Elle est pro. Bienveillante mais non complaisante. Elle sait ce qu’elle veut. C’est une instinctive. Elle parie sur les rencontres. Banco,  on avance. Mon Valjean lui plaît. Son approche me séduit. La confiance peut s’installer. Et là ce n’est pas simple pour moi, il me faut un peu de temps pour lâcher prise mais son approche intelligente de l’espèce en voie de disparition que je représente a vite raison de mes derniers remparts. Valjean est bien en marche ! Merci Christelle…

Christophe Delessart

© 2016 Design web et Crédit photos : Laetitia Piccarreta